Le « Cuir Casteigt » ou comment revaloriser ses déchets de façon naturelle. Tout commence il y a quelques années, où Jean Marc Casteigt décide de trouver un moyen de recycler ses déchets. Son regard se porte sur ses peaux de saumons inexploitées et jetées directement à la poubelle. Il décide d’essayer de tanner ces peaux afin de réaliser du cuir de saumon.

Voulant travailler avec des tanneurs français mais ne voulant pas tanner ces peaux avec des produits chimiques, il se heurte très rapidement à un problème de qualité. Il décide donc d’investir plus d’argent et de s’offrir les services de consultants qui ont pour mission de sillonner la France en priorité, puis d’autres pays afin de trouver une tannerie spécialisée dans le tannage de poisson sans produits chimiques dite « free metal ».

Très vite ils se rendent compte que personne ne détient cette méthode. Ils décident donc, en association avec des ingénieurs italiens, de créer cette méthode. Après environ 2 ans de recherches, le résultat et la qualité sont enfin au rendez-vous. La méthode brevetée, le Cuir Casteigt est né. Des maquettes de casquettes, chaussures, ceintures, grips de club de golf et autres maroquineries ont d’ores et déjà vu le jour.